Dress Code s’intéresse à la manière dont la pratique du Breakdance marque les corps des danseurs. Il interroge le « life style » adopté par cette communauté ainsi que les raisons qui mènent à choisir cette discipline.

Cette performance, créée dans le cadre du laboratoire de recherche chorégraphique de la compagnie ABIS, met en scène 4 bboys/bgirls (breakdancers) compétitifs belges, non-professionnels, sans expérience de la scène. Le processus de création à été volontairement très court (deux semaines de travail en studio) afin de conserver l’aspect brut de la performance et de rester authentique par rapport à leur pratique.

A travers un dispositif chorégraphique destiné à éprouver les danseurs, Dress Code tente d’effriter l’image caricaturale que l’on peut avoir du breakdance, avec pour but de dévoiler les rouages de ces mouvements techniques, de mettre en évidence l’entraide et la concurrence entre les danseurs, ainsi que les motivations personnelles de chacun par rapport à sa pratique.

Distribution

Chorégraphie : Julien Carlier
Interprétation : Jules Rozenwajn, Maria Theodorou, Shane Collins Jean, Dararith Keang Seng.
Musique :  Simon Carlier
Regard extérieur : Fanny Brouyaux

Cette performance sera créée dans le cadre du Laboratoire de recherche de la Cie Abis, avec le soutien de la fédération Wallonie-Bruxelles, du festival XS, de Charleroi-danse, du Grand studio, du centre culturel Jacques Franck, du centre culturel de Namur et du Pianofabriek/City Lab.